Comment entretenir un chauffe-eau ou un ballon d’eau chaude ?

Que ce soit pour éliminer ou limiter les dépôts de calcaire, protéger sa cuve ou assurer sa longévité, l’entretien d’un chauffe-eau est indispensable. De plus, cela vous permet d’améliorer la capacité à chauffer de votre thermostat. Les pannes seront réduites et vous économiserez de l’énergie. Découvrez ici comment procéder pour entretenir votre ballon d’eau chaude.

Les types de ballon d’eau chaude

Le ballon d’eau chaude désigne une catégorie de chauffe-eau appelés chauffe-eau à accumulation. Ces derniers possèdent un réservoir pour stocker l’eau chaude. Il en existe deux types : les modèles à gaz et les modèles électriques.

  • Le chauffe-eau à gaz : pour fonctionner, le chauffe-eau à gaz a besoin d’un approvisionnement en gaz. Cela peut être le gaz naturel de la ville ou d’autres gaz comme le propane et le butane, généralement stocké dans une cuve. Dans ce système, c’est un brûleur qui aide à chauffer l’eau. Celle-ci est chauffée à la demande.
  • Chauffe-eau électrique : le principe est simple. L’eau courante entre dans le bas du chauffe-eau. Elle est ensuite chauffée grâce à une résistance électrique qui est soit plongée à nue dans l’eau (résistance thermo-plongeante), soit protégée par un tube en métal (on parle de résistance stéatite).

Ce type de chauffe-eau utilise généralement le principe « heures creuses/heures pleines ». C’est-à-dire que l’appareil est programmé de sorte à chauffer l’eau pendant les heures creuses où l’électricité n’est pas utilisée. L’eau ainsi chauffée s’accumule en haut du réservoir afin d’être utilisée en temps voulu.

Plus de détails  Meilleures SCPI

Entretien du chauffe-eau à gaz

L’entretien du chauffe-eau à gaz est obligatoire et régi par des textes règlementaires dans certains pays. Il faut le réaliser chaque année par un professionnel ayant les compétences nécessaires. En l’occurrence, il faut un artisan chauffagiste qui vérifiera l’état de l’appareil et contrôlera l’absence ou la présence éventuelle de fuites. Pour bénéficier de ces services, vous devez souscrire à un contrat d’entretien annuel. Néanmoins si vous tenez à réaliser l’entretien vous-même, vous pouvez suivre les étapes suivantes.

Vous devez commencer par couper l’électricité, bien fermer le robinet d’eau et celui du gaz. Il faudra ensuite procéder comme suit :

  • nettoyer l’injecteur en y insufflant de l’air ;
  • nettoyer la veilleuse et son filtre ainsi que les trous d’aspiration ;
  • nettoyer le corps du ballon d’eau à l’aide d’une brosse souple ;
  • nettoyer les becs du brûleur avec un jet d’eau.

Il faut finir l’action par le détartrage. Notez par ailleurs que les pièces telles que le clapet et le joint de l’arrivée d’eau sont à remplacer à chaque entretien.

Entretien du chauffe-eau électrique

Contrairement au chauffe-eau à gaz, l’entretien du ballon d’eau chaude électrique n’est soumis à aucun texte. Les plus gros problèmes avec ces chauffe-eau sont le calcaire et le tartre. L’accumulation de dépôts entraîne une baisse des performances de l’appareil et des pannes. Le chauffe-eau mettra donc plus de temps à chauffer l’eau et votre consommation d’énergie augmentera. L’entretien du chauffe-eau électrique passe par plusieurs opérations essentielles. Ci-dessous les différentes opérations de maintenance nécessaires.

  • La vidange

Pour faire la vidange, coupez l’alimentation électrique du ballon en appuyant sur le disjoncteur. Fermez l’arrivée d’eau froide, mais laissez ouverts les robinets d’eau chaude. S’il y a un siphon à proximité, ouvrez le robinet de vidange du chauffe-eau et l’eau s’évacuera via le siphon afin de rejoindre la canalisation. S’il n’y en a pas, installez un tuyau d’arrosage sur le robinet de purge.

Plus de détails  Comment créer une cave à vins pour mettre en valeur sa maison ?

Ensuite, mettez le tuyau dans un endroit qui pourra servir d’évacuation : un évier, une baignoire, un seau, etc. Faites attention, car l’eau évacuée est très chaude. La vidange doit être réalisée chaque année de préférence ou chaque fois que vous remarquez un changement dans le fonctionnement de votre chauffe-eau.

  • Le détartrage

Le tartre s’installe facilement sur la résistance, les parois et les canalisations. Il faut donc réaliser un détartrage. Au besoin, vous pouvez appeler un professionnel. Si vous voulez le faire vous-même, le mieux serait de vous faire aider.

Après avoir fait la vidange, déconnectez les fusibles du thermostat et démontez-les. Faites sortir la résistance. Commencez le détartrage par la résistance. Vous pouvez utiliser une solution détartrante toute prête que vous laissez agir 30 minutes. Vous pouvez également faire l’option de fabriquer vous-même une solution maison. S’il s’agit d’une stéatite, contentez-vous de détartrer le tube de protection uniquement. Vous reproduirez la même opération avec la cuve.

Une fois le temps écoulé, rincez la cuve et la résistance. Une fois qu’ils sont secs, remontez le ballon. Ouvrez à nouveau l’arrivée d’eau froide du groupe de sécurité et le robinet d’eau chaude. Réalisez le détartrage chaque 2 à 3 ans ou quand cela est nécessaire.

  • Le changement de pièces

Vérifiez régulièrement (chaque mois par exemple), l’état des pièces telles que la résistance, le joint et le groupe de sécurité afin de les remplacer quand le besoin se présente. Le groupe de sécurité est l’élément qui protège le ballon contre l’excès de pression interne. C’est de là que sortent parfois quelques gouttes d’eau. C’est de cette manière que la pression est évacuée. Il est recommandé de le changer tous les 3 ans ou lorsque vous constatez que l’écoulement ne se fait plus par goutte, mais de façon continue.

Plus de détails  Comment créer une cave à vins pour mettre en valeur sa maison ?