Frais de notaire : comment les calculer ?

assurance scooter

Lorsque l'on est sur le point d'acheter un bien immobilier, il est nécessaire d'être au courant de toutes les démarches à adopter, des lois en vigueur, de la situation du marché, etc. Sans cela, nous ne sommes pas préparés pour une telle opération, et l'on s'expose aux arnaques d'une part, mais aussi aux difficultés liées à notre manque de connaissances.

L'acquisition d'un bien immobilier engendre des démarches administratives, mais aussi des frais que l'on doit reverser, que l'on appelle les frais de notaire. Ce sont ces derniers qui nous intéresserons dans le cadre de cet article : qu'est ce que les frais de notaire ? A qui sont-ils reversés ? Comment peut-on les calculer ? Nous tenterons de répondre à toutes ces questions.

Quels sont donc les frais de notaire ? 

Le nom même que l'on attribue à ce type de frais est biaisé et trompeur. En effet, cela pourrait porter à faire croire que ce sont des frais reversés entièrement au notaire, ce qui n'est pas le cas. Environ 80% de ces frais ne sont rien d'autres que des impôts et taxes qui sont reversées à l'état, tandis que seuls les 20% restants sont destinés à la rémunération du notaire. 

Les taux de frais de notaires varient selon le type de bien immobilier selon qu'il soit ancien ou neuf.

Pour ceux qui ne le sauraient pas, un bien immobilier est considéré comme neuf dans les cas suivants : 

  • Si la construction du bâtiment est prévue mais pas encore entamée,
  • si la construction du bien est en cours mais inachevée,
  • si la constriction du bien est achevée depuis moins de 5 ans.
Plus de détails  Comment mettre la pression à un notaire ?

Dans le cas où le bien immobilier dont il est question est actif depuis une période frais notaireexcédant les 5 ans, ce dernier est considéré comme étant ancien.

Ainsi, les frais de notaires s'élèvent à un taux compris entre 7 à 8 % dans le cas d'un immobilier ancien, contre seulement 2 à 3% pour l'immobilier neuf. 

Ce pourcentage va varier avec d'autres facteurs également, tels que la localisation du bien, le type de vente (avec ou sans meubles par exemple).

Comment faire pour calculer les frais de notaire ? 

A présent, voyons comment il faut procéder afin de calculer les frais de notaire relatifs à son achat immobilier. 

Tout, d'abord, sachez qu'il existe d'innombrables sites web sur internet, qui sont à votre disposition pour calculer vos frais de notaires. Ces derniers demanderont bien sûr des détails quant à votre achat, notamment les informations suivantes : 

  • Le type du bien immobilier en question (neuf, ancien, acquisition d'un terrain),
  • le département où se trouve le bien en question,
  • le prix de l'acquisition du bien immobilier,
  • le fait que vous ayez eu recours ou non à un emprunt, et si oui, de quel type (avec ou sans garantie hypothécaire)

Une fois ces informations entrées, le calculateur vous sort immédiatement les frais de notaire associés à votre acquisition.

Grâce à internet, vous n'avez donc plus à vous fatiguer à calculer les frais de notaire, ni même à vous renseigner de la façon dont les calculs se font.