Comment négocier le prix d’un achat immobilier ?

Pour l’acquisition d’un bien immobilier, la négociation du prix est une étape importante. La négociation peut vous permettre de réaliser des économies. Vous avez trouvé un bien immobilier qui vous plaît, mais le prix d’achat est trop élevé pour votre budget. Il vous faut négocier le prix d’achat. Malheureusement, tout le monde ne maîtrise pas l’art de la négociation. Dans cet article, quelques conseils et astuces vous sont livrés pour vous aider à procéder à une bonne négociation.

S’intéresser à l’état du marché immobilier

La négociation a pour but de permettre à l’acheteur et au vendeur de trouver un compromis sur la question du prix. Et avant de commencer cette étape, vous devez rassembler certains éléments dont vous aurez besoin.

Vous renseignez sur l’état du marché immobilier dans la localité, il est important de se renseigner sur le prix de vente des biens immobiliers aux alentours de votre bien. Ayez une idée du prix d’achat des biens similaires. Dans la possibilité des moyens, visitez d’autres biens immeubles dans la zone afin d’examiner les raisons susceptibles d’expliquer d’éventuel écart de prix.

Les agents immobiliers comprennent mieux l’art de négociation pour l’achat d’un bien, n’hésitez pas à leur demander des conseils. Ils seront ravis de vous aider. Après tout, leur rôle est de faciliter la transaction. Rien ne vous oblige à demander l’aide de l’agent immobilier chargé des procédures de la vente. Parlez avec un notaire, un expert indépendant ou un autre agent immobilier. Toutes ces informations vous permettront de justifier la baisse du prix d’achat de l’immeuble convoité.

Plus de détails  Peut-on éviter l'impôt sur les revenus locatifs ?

connaître les raisons de la vente du bien immobilier

Avoir une idée de l’état d’esprit du vendeur est important. Cela permet de savoir si ce dernier sera ouvert pour la négociation et s’il accepterait de grosses baisses de prix. Demandez-vous depuis combien de temps le bien a été mis en vente ? Pourquoi les propriétaires souhaitent-ils se séparer de leur bien ? En effet, s’ils sont pressés de partir, ils seront plus ouverts pour les négociations.

Si vous découvrez que le bien a été mis est en vente depuis plus de 3 mois et il n’y a pas de preneur, cela signifie que la tarification est assez élevée. Vous pourrez faire une proposition de 10 % du prix de vente du propriétaire. Dans tous les cas, l’agent immobilier reste la personne la mieux indiquée pour vous fournir les renseignements nécessaires.

Gardez en tête votre budget

Le propriétaire du bien espère retirer approximativement une somme de la vente du bien. Quant à l’acheteur, il veut une ristourne. Dans tout ça, n’oubliez pas les limites que vous impose votre budget. Après calculs, rendez-vous chez votre banquier pour savoir les propositions qu’ils vous feront.

Proposer un prix bas pour l’achat d'un bienLa solidité de votre dossier financière constitue également un excellent argument. Prévenez le vendeur que vous disposez d’un apport important et qu’en plus de cela, vous avez un accord de principe avec la banque pour un prêt immobilier. Ces informations pencheront la balance en votre faveur. Pour que cette manière de négocier marche, trouvez des biens que vous avez la capacité d’acheter.

Soulignez les points faibles du bien

Afin de pouvoir baisser le prix de vente et jouir d’une bonne marge de négociation financière, l’identification des points faibles de bien à vendre vous sera d’une grande utilité. Trouvez des défauts objectifs, il n’est pas question de mettre en colère le vendeur. La nature des travaux à effectuer sur le bien ;

  • La révision des installations électriques ;
  • Une mauvaise isolation liée à un diagnostic de performance électrique ;
  • Une mauvaise exposition des pièces de la maison ;
  • Un environnement trop bruyant ;
  • Absence d’ascenseur ou de parking protègent contre les intempéries.
Plus de détails  5 astuces pour choisir son carrelage d’intérieur

Ces points plaideront en faveur de la réduction du prix de vente du bien à vendre. Mais avant toute décision, il est indispensable de peser le pour et le contre des points faibles. Parce qu’il existe des défauts qui ne changeront pas et dont l’impact sera négatif pour votre acquisition dans le futur. Ne prenez pas en compte seulement le présent, car le passé et le futur comptent beaucoup.

Proposer un prix bas pour l’achat du bien

Le principe de la négociation est de parvenir à trouver un accord et le vendeur en trouvant un prix juste compte tenu des qualités et des défauts que présente le bien. Pour préparer votre négociation, gardez en tête trois prix. Il s’agit du prix de vente acheté, du prix que vous êtes prêt à dépenser et un prix inférieur aux deux autres prix.

Une astuce pour réussir une négociation, c’est de lancer la phase de négociation avec la carte de l’audace. Proposez au vendeur un tarif plus bas que le prix fixé par le vendeur, mais aussi le plafond que vous vous êtes fixé.

Si le vendeur est intéressé, ce dernier vous fera une contreproposition avec un peu plus de hausses. Cette manière de procéder vous permet de maximiser vos chances pour l’acquisition du bien. De toutes les façons d’augmentation à augmentation, vous finirez par vous rapprocher de votre plafond et de son prix.

Pour la vente des biens immeubles, les vendeurs effectuent des aménagements dont ils sont généralement fiers, mais ils ne prennent pas de recul. Alors pour négocier avec eux, basez-vous sur des arguments concrets pour montrer que le prix du bien a été surestimé.

Plus de détails  Frais de notaire : comment les calculer ?

Pourquoi investir dans une résidence étudiante à Toulon Montéty ?

investir dans une résidence étudiante à Toulon MontétyIl y a plusieurs manières d’investir dans un bien immobilier. Vous pouvez l’acheter pour votre propre usage ou encore faire de l’investissement locatif. Mais même dans la location, vous avez la possibilité de le faire uniquement pour des vacanciers si vous achetez un bien dans un endroit touristique, ou pour des familles qui n’ont pas les moyens de devenir propriétaire ou encore pour des étudiants. Si vous avez la chance de pouvoir acheter un appartement proche de grandes écoles ou d’université, vous êtes quasi garanti de le louer facilement. Prenons l’exemple du programme immobilier suivant : https://toulon-montety.fr/investir-residence-etudiante/.

Les logements se trouvent :

  • Proches d’un institut de formation des professions de santé. Les étudiants auront donc besoin de se loger durant plusieurs années et chaque année il y aura de nouvelles promotions.
  • À proximité de commerces pour pouvoir faire ses courses et se consacrer à ses études.
  • À côté d’une gare pour que les étudiants puissent rentrer facilement dans leur famille durant les vacances.

Il est donc particulièrement intéressant d’investir dans cette résidence à Toulon, et cela peu importa qu’il s’agisse d’un appartement meublé ou non, ou encore dans un logement un peu plus grand, mais qui permette de faire de la colocation.