Comment obtenir le meilleur prêt immobilier ?

Envisagez-vous de devenir propriétaire de votre propre maison ? C’est là une noble ambition, qui nécessite toutefois des moyens. Pour les obtenir, vous pouvez vous tourner vers les banques et contracter un prêt immobilier. Mais pour qu’il vous soit profitable, il faudrait qu’il soit alloué à meilleures conditions. Dans cet article, nous vous livrerons quelques astuces pour obtenir le meilleur prêt immobilier qui soit.

Une bonne préparation

Un projet immobilier se prépare des mois à l’avance. Tout simplement parce qu’il vous faut renvoyer l’image d’un client irréprochable en évitant soigneusement tout découvert bancaire. Cette recommandation est d’autant plus pertinente que la banque passera à la loupe vos habitudes bancaires sur les derniers mois précédant votre demande de financement. Il serait vraiment dommage qu’elle découvre en vous un emprunteur peu responsable.

En dehors de ce paramètre, vous devez également veiller à mouvementer, sur plusieurs mois à l’avance, votre compte afin, non seulement, de le rendre crédible, mais également d’être en mesure de faire face aux frais connexes à votre emprunt. Lesquels frais sont, entre autres :

  • Les honoraires du notaire
  • Les frais d’agence immobilière
  • La caution et
  • Les frais bancaires

Il faut noter que si cette épargne n’est pas indispensable, elle n’en demeure pas moins déterminante dans l’appréciation de votre dossier. Le banquier cherchera à comprendre l’absence de mouvements sur votre compte. De plus, bon nombre de banques sont plus enclines à financer des dossiers présentant un apport d’environ 10 % du montant global demandé.

Plus de détails  Statut LMNP : que faut-il savoir ?

De la diligence

La recommandation de la diligence s’applique tant au moment où vous décider à passer à l’acte qu’aux différentes actions à poser pour concrétiser votre rêve. C’est ainsi, qu’il est recommandé d’emprunter jeune. Ceci afin de vous permettre de payer sereinement vos mensualités, avant votre admission à la retraite. La décision de souscrire à un prêt immobilier étant conditionnée à de nombreux paramètres, évitez de vous en faire si vous n’êtes plus très jeune.

Cependant, restez diligent pour la suite et renseignez-vous au plus tôt auprès de votre banquier sur les conditions de financement, mais également sur l’existence d’avantages bancaires pour lesquels vous seriez éligible. Comme conditions d’emprunt déterminantes pour votre projet, il y a :

  • Le montant maximum, qui peut vous être prêté
  • La durée du prêt
  • Le taux immobilier
  • Le taux de l’assurance de prêt.

Dépendamment de votre situation professionnelle, financière et de votre âge, vous pourrez prétendre à l’un ou l’autre des avantages bancaires suivants :

  • Le prêt à taux zéro qui vous permettra d’emprunter gratuitement une partie de la somme qui vous serait allouée
  • Les PEL et CEL, prévus pour les achats immobiliers
  • Les autres prêts aidés, par le biais desquels vous pourrez obtenir des prêts à taux très compétitifs.

Ces différentes possibilités vous permettront d’obtenir une partie de la subvention qui sera considérée comme étant l’apport personnel que vous consentez pour la concrétisation de votre projet.

La vigilance

Les établissements financiers se livrent une concurrence féroce qui, justement, peut vous être favorable si vous vous montrez assez vigilant. Pour ce faire, vous devez procéder à une comparaison des différentes offres proposées. N’hésitez pas à essayer à un simulateur de prêts immobiliers ou à faire appel à un courtier immobilier. Ce qu’il faut par contre éviter de faire, c’est de se fier à sa propre banque au mépris des autres banques.

Plus de détails  Comment prouver qu'un logement est vide au 1er janvier ?

La réduction du temps d’emprunt

Si un prêt important a tendance à mieux aider à la réalisation du projet, il faut veiller à ce que le remboursement ne s’étale pas sur une longue durée. Ceci afin de réduire au maximum, le taux d’emprunt, ainsi que le coût total.

L’ouverture à d’autres produits bancaires

Certes, vous n’êtes intéressé que par le prêt immobilier, mais il n’est pas exclu que vous acceptiez d’autres services offerts par la banque afin de réduire le taux de votre emprunt. Il peut s’agir d’offre de carte de paiement, d’assurance ou de placement. Le plus important reste de comparer la nouvelle offre à celle dont vous bénéficiez actuellement. Si la première présente un avantage quelconque, n’hésitez donc pas à sauter le pas, quitte à procéder à un changement au moment de votre renouvellement.

La vigilance, encore

Si, en tenant compte des précédentes astuces, vous avez pu identifier deux ou trois banques qui vous paraissent compétitives, il n’en demeure pas moins que vous devrez rester vigilant et faire attention à l’assurance emprunteur liée à votre crédit immobilier. En fait, les offres d’assurance qui accompagnent les contrats de prêts immobiliers peuvent, suivant les banques, être faramineuses. De sorte vous pouvez contracter un prêt qui vous reviendra très cher.

Par chance, la loi autorise l’emprunteur à contracter une assurance emprunteur autre que celle de la banque. Une fois encore, restez vigilant et comparez le taux de couverture ainsi que la quotité des différentes offres.

Une fois votre choix opéré, et l’offre de prêt obtenue à un taux convenable, prenez le temps de lire attentivement le contrat proposé avant toute signature. Toutefois, le délai qui vous est accordé ne peut excéder 10 jours.

Plus de détails  Décoration maison moderne : s'y prendre de la bonne manière