Immobilier : solution de retraite ?

L’une des raisons principales raisons pour lesquelles vous travailler acharnement est certainement la préparation de votre retraite. Vous avez compris que pour faire des revenus supplémentaires consistants et mieux passer votre retraite, il faut investir. L’immobilier fait bien évidemment partie des secteurs attirant le plus d’investissements de nos jours. Vous l’avez remarqué, et vous demandez si des investissements immobiliers pourraient vous garantir de beaux vieux jours ? La lecture de cet article vous permettra de savoir si l’immobilier constitue une bonne solution de retraite.

Pourquoi investir dans l’immobilier locatif pour assurer votre retraite ?

Si vous envisagez assurer votre retraite sans prendre trop de risques, sachez que l’immobilier locatif reste une excellente solution d’investissement. Investir dans l’immobilier vous sera en effet particulièrement bénéfique. Ce type de placement immobilier qualifié de « direct » est d’ailleurs le plus reconnu et le plus pratiqué.

À prime abord, le secteur de l’immobilier garantit des retours sur investissements (revenus) très intéressants. Selon votre type de placement, retenez que vos rendements globaux peuvent varier entre 1,5 et 5 % si vous prenez moins de risques. Ils peuvent cependant atteindre le double de ces estimations si vous décidez de prendre beaucoup plus de risques. Bien que vous ayez à supporter certaines charges, l’immobilier locatif vous garantit des revenus attrayants.

Aussi, sachez qu’investir dans l’immobilier, constitue une sorte de sécurisation d’une partie de votre patrimoine. En effet, les investissements immobiliers demeurent ceux qui présentent le moins de risques sur le long terme. Évidemment, ce point dépendra principalement de vous (si votre choix de placement a été bien fait). L’un des avantages spécifiques du secteur immobilier est que, sauf coup dur, les prix ne s’effondrent pas en quelques jours, même en cas de crise. De ce fait, le placement à long terme s’avère être une alternative rassurante.

Plus de détails  5 astuces pour choisir son carrelage d’intérieur

De plus, en investissant dans l’immobilier locatif, vous avez la possibilité de diversifier vos avoirs sur plusieurs marchés à la fois. Ceci est dû au fait qu’avant tout, les marchés immobiliers ne fonctionnent pas comme ceux financiers. Ils n’évoluent donc pas de la même manière. De même, vous avez la possibilité de vous retrouver sur plusieurs marchés locatifs en les combinant les uns aux autres. Ceci étant, vous pouvez par exemple choisir des « valeurs sûres » en hypercentres de grandes villes pour garantir vos revenus. Par contre, vous pourrez également opter pour celles (les villes) en mutation ou en développement pour booster votre rentabilité.

Quelles autres solutions pour investir dans l’immobilier et optimiser votre retraite ?

Si vous décidez d’investir dans l’immobilier, vous pourrez également opter pour d’autres supports de placement. Ceux-ci auront pour rôle de vous accompagner et garantir l’évolution de vos investissements pour améliorer votre retraite. Vous aurez donc le choix entre les Sociétés Civiles de Placement Immobilier (SCPI) et le Viager.

Les SCPI

Les SCPI offrent avant tout deux principaux avantages. En effet, elles vous épargnent des contraintes des fonds importants (que requiert l’immobilier locatif direct) et assurent la gestion entière. De ce fait, ces sociétés permettent d’avoir un supplément de retraite ponctuel.

En réalité, le mode de fonctionnement des SCPI est tout simple. Elles mobilisent des fonds des épargnants dans le but d’acquérir des biens immobiliers de toutes sortes. Une fois les loyers perçus, elles se chargent de les redistribuer aux détenteurs de parts, après prélèvement des frais de gestion. Cette redistribution est généralement faite de façon trimestrielle ou mensuelle. Avec ces dernières (les SCPI) soumettent les investisseurs à des frais allant de cinq à dix pourcent pour les souscriptions. En ce qui concerne les frais de gestion annuels, ils peuvent monter à plus ou moins cinq pourcents.

Plus de détails  Loi Pinel Nantes : quels sont ses avantages ?

Sur le plan fiscal, les SCPI font preuve d’une grande transparence car les revenus versés aux épargnants sont imposés comme des revenus fonciers. Cette taxation se fait notamment suivant le barème de l’impôt sur le revenu. Ceci reste valable également valable pour les revenus issus de la revente des parts.

Notez que vous pouvez acquérir ces parts de SCPI dans le cadre d’une assurance vie afin de bénéficier d’une fiscalité plus bénéfique.

Le Viager

Pendant votre retraite, il peut arriver que vous rencontriez des difficultés financières. Dans ces circonstances, vous pourrez soit céder votre logement, soit le mettre en viager.

Avec le système « Viager », le prix de vente d’un bien immobilier peut en partie ou totalement être modifié en une rente annuelle. Celle-ci ne prend fin qu’après le décès de son bénéficiaire.

Pour rendre ce concept plus clair, notez que l’exécution du viager se déroule en deux étapes pour le cédant ou vendeur. La première est celle du versement d’un capital appelé « bouquet » le jour de la vente (somme préalablement fixée entre les deux parties). La seconde étape de cette opération est le versement d’une rente viagère s’étendant sur toute la vie du vendeur.

Par ailleurs, retenez que le montant de cette rente viagère est en fonction du capital versé et de l’espérance de vie du bénéficiaire. Plus le capital versé sera consistant et son espérance de vie longue, moins la somme de la rente sera élevée.

Retenez que l’immobilier vous assure des avantages sur deux plans majeurs. D'abord, étant chez vous, vous n’aurez pas à verser des loyers à un propriétaire lambda une fois à la retraite. Plus loin, vous vous garantissez des revenus supplémentaires en investissant dans l’immobilier.

Plus de détails  Loi Pinel à Marseille : pourquoi choisir cette ville ?